Imprimer

CES Unveiled Paris : Répétition avant Las Vegas

Écrit par Juliette Vignaud le 18 janvier 2019. Rubrique France

20190118 CES ParisLe salon de l’électronique, Consumer Electronic Show (CES) Unveiled Paris s’est tenu, le 3 octobre dernier, en amont de la grand-messe de la technologie – le CES de Las Vegas – qui se tiendra en janvier 2019. Cet événement était une répétition générale pour les 80 exposants, avant de prendre leur envol pour les Etats-Unis. C’était également l’occasion de mettre en lumière la French Tech.

Le 3 octobre dernier, le Consumer Electronic Show (CES) Unveiled Paris s’est tenu à la Porte de Versailles, pour la sixième année consécutive. Cet événement, lié à la technologie et l’innovation, est organisé par le Consumer Technology Association (CTA), en amont du plus grand salon annuel - qui se tiendra du 8 au 11 janvier 2019 à Las Vegas - où 4 500 exposants seront présents. Le CES Unveiled Paris a alors donné un avant-goût de ce qui se prépare en janvier prochain. Et pour la première fois cette année, le CES de Paris a co-résidé avec le Mondial de l’Automobile et, en parallèle, le Mondial de la Technologie. Ce dernier présentait toutes les nouveautés en matière de véhicule connecté, véhicule autonome et mobilité du futur. Cette édition 2018 a été le plus grand événement, depuis ses débuts, en 2013. Pas moins de 1 000 personnes se sont déplacées pour découvrir les nouveautés et écouter la vingtaine d’intervenants, dont des dirigeants d’Axa, d’Accenture, de Google, de Salesforce et de Valeo. Exposants, médias et professionnels de l’industrie ont donc été réunis pour avoir un aperçu des dernières technologies qui seront présentées de l’autre côté de l’Atlantique dans quelques mois. L’objectif de ce salon est également de tisser des liens stratégiques, entre investisseurs et acheteurs.
Le CES Unveiled de Paris a permis de présenter Lisa Su, Présidente d’Advanced Micro Devices, comme hôte d’une conférence le 9 janvier prochain. Lisa Su rejoint la Présidente d’IBM, Ginni Rometty, en tant que conférenciers. Lors de l’ouverture du CES de 2019, Ginni Rometty expliquera en quoi les technologies, comme l’intelligence artificielle, peuvent changer drastiquement le monde du travail et la société, à condition qu’elles soient créées et utilisées sur des bases de confiance et de transparence. Lisa Su, elle, dévoilera les nouveautés d’AMD et notamment les nouvelles gammes de processeurs et de cartes graphiques, en 7 nanomètres. Les participants ont pu également découvrir que 55 Français ont été retenus parmi les lauréats du concours CES Innovation, de l’édition 2019. Ils sont récompensés car ils représentent le futur de la technologie et reflètent la réussite grâce à l’amélioration des manières de vivre, travailler et jouer. Le restant des nominés seront, eux, annoncés au CES de New York, en novembre prochain.

Les Français plaisent

Tout au long des conférences, la France a été à l’honneur. Gary Shapiro, Président directeur général de la CTA, a démarré l’un de ses discours par la montée en puissance de la technologie française, au CES de Las Vegas. En effet, depuis 2016, la présence française a évolué de 55 %. « La France est un pays innovateur et la French Tech nous le prouve.  Je les considère comme des “innovateurs ninjas” car ce sont des personnes intelligentes et stratégiques », explique Gary Shapiro. Pour appuyer son propos, il a pris l’exemple de La Poste qui utilise des drones pour livrer des colis ou encore de Station F, le plus grand campus dédié aux start-ups. L’année dernière, sur 4 000 exposants, plus de 400 entreprises françaises étaient présentes. Et cette année, les organisateurs s’attendent à un plus gros nombre de Français, à la conquête du continent américain.
Impressionné par les avancées de la France, Gary Shapiro a également annoncé la sortie d’un livre, Ninja Future, lors du CES de Las Vegas, où un chapitre entier sera dédié à la France et à ses avancées mais aussi au Règlement général sur la protection des données, qui a fait débat lors du salon. Il considère les Français et Européens comme trop hésitants à partager leurs données, même si cela peut être avantageux pour eux.
Le CES 2019 accordera encore une place à l’Eureka Park, un espace du salon dédié aux start-ups.  Cette année, 1 200 start-ups, venant de 40 pays sont attendues. Parmi elles, 300 viennent de France et sont porteuses du Label French Tech. « La French Tech nous apporte une bonne énergie », explique Karen Chupka, Vice-présidente exécutive de la CTA. Elle assure, d’ailleurs, que le partenariat entre le CES et la French Tech va perdurer dans le temps.

Nouveaux thèmes à Las Vegas

Gary Shapiro considère que la technologie peut aider à capitaliser grâce à des compétences et qu’elle peut aider des sociétés à se construire et à se développer. De plus, selon lui, la technologie nous garde connectés, et ce, même dans des situations urgentes. Pour illustrer son propos, Gary Shapiro utilise l’exemple de l’application « safety check » de Facebook, qui permet de signaler que nous sommes en sécurité. « La technologie nous rend plus forts et plus résistants que jamais », renchérit le Directeur général. C’est pour cela qu’ils ont décidé de mettre la « résilience » à l’honneur au futur CES de Las Vegas sous les thèmes de la santé, de la sécurité physique et digitale, et de la création d’énergie. L’accent sera mis, en parallèle, sur la santé digitale. « Nous voulons exploiter la technologie pour avoir un impact sur la santé », résume Steve Koening, Vice-président en charge des études de marché de la CTA.
En 2019, les smart cities - villes intelligentes, utilisant les technologies de l’information et de la communication pour améliorer la qualité des services urbains - seront représentées par 45 exposants afin de promouvoir un monde plus durable avec, par exemple, des routes connectées.  Et selon Karen Chupka, « la 5G est la clé, pour faire des smart cities une réalité », c’est pourquoi la 5G sera très présente au CES 2019. Enfin, toujours dans le thème des smart cities, des transports plus connectés et plus solides seront présentés afin de réduire les accidents et sauver des vies.
Les organisateurs ont aussi décidé de mettre en avant tous les objets liés au sport avec, notamment, l’utilisation de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée.
« Le CES 2019 est l’occasion de découvrir les dernières avancées technologiques qui touchent aux aspects de nos vies, du travail jusqu’à la maison, avec tout ce qui se trouve à l’intérieur », annonce Karen Chupka. De plus, selon Steve Koening, nous sommes, depuis 2010, dans une ère connectée et nous rentrons progressivement dans l’ère de la data. C’est pourquoi la majorité des innovations présentées l’année prochaine auront un lien avec la data et l’intelligence artificielle. Il faut ainsi s’attendre à voir des objets en rapport avec la 5G ainsi que des assistants audio, de la biométrie, des blockchains, et le tout sans fil. l

20181210 aod1