Imprimer

GPI : 2018, l’année du fer à repasser

Écrit par Deborah Koslowski le 12 juin 2018. Rubrique France

20180612 GPI

La 13e édition du Grand Prix de l’Innovation s’est tenue, comme chaque année, dans le cadre de la Foire de Paris. Ce rendez-vous incontournable a pour mission de primer les nouveautés grand public les plus ingénieuses et remarquables de l‘Electroménager, et de la Smart Home, grâce à un nouveau partenariat avec Allianz.

«Cette année encore, de belles innovations ont été présentées sur ce Grand Prix de l’Innovation, et les 520 000 visiteurs attendus, à l’occasion de la 114e édition de la Foire de Paris, vont pouvoir les découvrir tout au long de l’événement », a déclaré Carine Préterre, Directrice de la Foire de Paris, lors de la cérémonie d’ouverture de la prestigieuse remise des trophées du Grand Prix de l’Innovation. Des produits issus du petit électroménager aux centrales vapeurs, en passant par les réfrigérateurs, jusqu’aux aspirateurs et lunettes connectés, ce sont une vingtaine de marques qui était en lice. Et c’est à un jury, composé d’experts et de journalistes, qu’incombait la lourde tâche de désigner les gagnants de cette nouvelle édition. 7 produits qui « facilitent le quotidien et permettent aux consommateurs de gagner du temps » ont été récompensés, au coeur de l’immense pavillon 7.3. Des délibérations qui ont « impressionné » Stéphane Marie, présentateur vedette de Silence, ça pousse ! et ambassadeur de la Foire de Paris, qui a « appris plein de choses » et s’est dit « ravi » d’avoir eu l’opportunité d’être nommé Président du jury des GPI, avant d’annoncer les lauréats :

Lauréat du GPI d’Or

Denis Blampoix et le fer de la centrale vapeur primée.
Le soin du linge a pris du galon. Alors que, l’année passée, Euraflex et sa table à repasser avec les mains avaient décroché le prix « coup de coeur du jury », c’est une centrale vapeur qui – à l’occasion de cette 13e édition – a remporté le gros lot. La Vaporella de l’Italien Polti, outsider sur ce marché car davantage connu pour ses nettoyeurs vapeurs, a, en effet, reçu le Grand Prix de l’Innovation Or. Sa fonction Steam Pulse, promesse d’un repassage rapide et d’une élimination efficace des faux plis, et sa technologie lui permettant de lutter efficacement contre le calcaire ont fait la différence auprès du jury. « C’est une belle récompense qui va nous donner un beau coup de projecteur. C’est rare que les produits garantis 10 ans soient ainsi reconnus », s’est confié, à chaud, Denis Blampoix, Directeur Général de Polti.

Lauréat du GPI d’Argent

Sur la deuxième marche du podium des GPI, le soin du linge de nouveau à l’honneur. Le fabricant suisse Laurastar a été primé pour son Laurastar Smart U, premier système de repassage connecté capable de doser automatiquement la juste diffusion de la vapeur. Une vapeur si assainissante qu’elle vient à bout de près de 99,999 % des bactéries. Et avec l’application connectée en Bluetooth, reliée à ce concept, le consommateur a accès à des vidéos-tutoriels, et est averti quand l’entretien de son fer est nécessaire. « Nous sommes heureux de cette récompense car c’est le fruit du travail d’une PME suisse qui innove depuis 38 ans, dans le repassage. Nous cherchions à apporter une dynamique dans un domaine qui évolue peu », a témoigné Delphine Gintzburger, Directrice France pour Laurastar.

Lauréat du GPI de Bronze

Après le soin du linge, la partie food. Et c’est Kenwood (Groupe Delonghi) qui a reçu le GPI de Bronze, pour son Kcook Multi Smart. Un robot cuiseur connecté qui permet de faire la cuisine à distance, tout en vaquant à ses occupations. Tel un commis obéissant, il peut en effet préparer d’incroyables menus... depuis l’entrée jusqu’au dessert !

Le Coup de Cœur du Jury

Une visiteuse découvre le Fresh Boost de Moulinex.
« Le prix Coup de Coeur du Jury correspond tout à fait à l’image de la marque Moulinex, qui représente la famille au quotidien », a, par ailleurs, proclamé Charlène Mornay, Chef de Produits sur la préparation culinaire au sein du groupe Seb, ravie de voir le mini-blender Fresh Boost être gratifié, à son tour. C’est grâce à son format compact que l’engin, qui a pour qualité de conserver les aliments mixés sous-vide, aurait « fait la différence », a, quant à lui, confié Philippe Ploix, Directeur des ventes du Groupe.

Lauréat du Prix Allianz

Dans la catégorie Smart Home et Objets Connectés, c’est le CozyAir... de CozyAir ! qui a reçu le Prix Allianz. Premier service connecté servant à mesurer la qualité de l’air intérieur en temps réel, il se distingue par son design et détecte les sources de pollution, grâce à ses capteurs. La phase de tests passée, un plan d’action est ensuite établi par des experts pour lutter efficacement contre la pollution. Au quotidien, afin d’avertir lorsque la qualité de l’air n’est pas optimale, l’outil se fait lumière et permet ainsi à ses possesseurs de réagir en conséquence.

Les Prix du Public

Conquis, les visiteurs ont gratifié Dyson du trophée du Public Grand Prix de l’Innovation dans la catégorie Électroménager. La marque britannique présentait, en effet, un tout nouvel aspirateur : le Dyson Cyclone V10. Sans fil, ce balai aspirant serait aussi puissant qu’un modèle traîneau. Il est aussi doté d’un collecteur plus grand, ce qui facilite le nettoyage de grands espaces. Quid du Prix Public Allianz du Grand Prix de l’Innovation, dans la catégorie Smart Home & Objets connectés ? C’est à un matelas innovant qu’il a été remis : le Matelas 365. Connecté, le bel objet de manufacture française – qui a attiré bien des curieux – permet de faire chauffer son lit afin de lui conférer hygiène et confort ! l