Imprimer

Le futur conjugué au présent

le 15 février 2013. Rubrique Etats-Unis

Le CES, organisé par la Consumer Electronics Association américaine, est le salon international consacré aux innovations technologiques en électronique grand public à Las Vegas. Même si, bien souvent, la plupart des innovations présentées le sont auparavant à l’IFA de Berlin (début septembre ) le CES reste l’un des rendez-vous incontournable de l’année. Force est reconnaître que cette année, nous avons pu vraiment découvrir quelques tendances. Toutefois, Le CES de Las Vegas, reste le rendez-vous high-tech de l’année. C’est souvent ici que les fabricants présentent en avant-première leurs dernières créations.

Vive la 4K !

20130215_tv-4k.jpg“Pour cette édition, les téléviseurs sont vraiment partout”, note le journaliste spécialisé Donald Bell. “Qu’ils soient HD, OLED mais surtout 4k, c’est à dire ultra-haute définition. Il y a en beaucoup. Tous les constructeurs s’y mettent. Rien qu’hier, on a découvert 8 nouveaux modèles 4k”. Avec un écran 4k, la résolution de l’image sera au moins 4 fois supérieure à celles des téléviseurs d’aujourd’hui. Alors ne vous en faites pas. Si votre téléviseur vous semble tout à coup ringard, c’est normal. Mais si ça peut vous rassurer, les modèles exposés ici coûtent parfois des dizaines de milliers d’euros.

20130215_archos-tvconnect.jpgCette année le CES  a présenté les nouveautés sur les TVs, ultra HD et OLED, même si les fabricants, comme Sony ou Panasonic, ne montrent pour l'instant que des prototypes. Elles sont également de plus en plus connectées. C’est le cas de l’Archos TV Connect. Elle donne la possibilité de cliquer, zoomer, sélectionner, écrire, ainsi que de jouer, de lire des vidéos en streaming, de faire des chats vidéo en haute définition, d’envoyer des emails à ses amis ou encore de surfer sur Internet depuis son écran de télévision. Télés connectées, télés haute-définition, télés pour regarder deux programmes en même temps, télés en 3 dimensions… Vous l’avez compris, cette année au CES on parle beaucoup de télé.

Pas de 3D !

En revanche la grande absente est la 3D que les constructeurs semblent mettre de coté. La plupart des modèles présentés sont capables d'afficher des contenus en 3D stéréoscopique, mais l'accent n'est plus mis sur cette capacité.

20130215_helix.jpgL’ordinateur papier et la tablette flexible

Les tablettes hybrides remplacent les ordinateurs portables comme avec le modèle de chez , l’Helix et son dock clavier. La tablette une fois insérée dans le dock se transforme en ordinateur portable. Elle peut être encastrée dans l’autre sens, le clavier devenant alors un support avec inclinaison de l’écran. La tablette bénéficie des éléments techniques apportés par le dock par exemple une autonomie supplémentaire de 5h.

 

20130215_tabflex-samsung.jpgAutre sensation de cette année : la tablette flexible. “Notre équipe a mis au point un écran haute-définition sur du plastique très fin”, déclare Brian Berkeley de chez Samsung. “Ce n’est pas en verre donc ça ne casse pas si ça tombe. Et on peut le plier”.

Parmi les surprises de cette édition, l’ordinateur-papier. Une tablette ultrafine aussi épaisse et souple qu’une feuille de papier. Mais pas question de faire des avions et de cocottes avec ce petit bijou.
“Il s’agit du premier ordinateur-papier au monde”, explique fièrement Roel Vertegaal de l’université canadienne de Queens. “Il est fait d’un écran électrophorétique de 27 centimètres. Nous avons intégré à l‘écran des capteurs de torsion et de mouvement qui font que cet ordinateur a vraiment l’air d‘être du papier sauf que là, il est électronique. Regardez comme c’est fin !”
Contrairement aux écrans classiques qui nécessitent un rétro-éclairage ou l‘émission de photons, l’ordinateur-papier est purement réflectif. Il utilise la lumière ambiante de la même manière que le papier classique et peut théoriquement afficher du texte et des images indéfiniment, sans consommer d‘énergie.

20130215_lg-smart.jpgLes smarthphones comme télécommande

Les Smartphones augmentent la taille et la qualité de leurs écrans mais aucune amélioration sur les batteries. La NFC se généralise et s’immisce dans tous types d’appareils technologiques. LG le montre bien avec la nouvelle gamme « LG smart ». Le Smartphone devient la  télécommande pour gérer l'interface du frigo, de l'aspirateur ou du lave-linge. Autre grande tendance pour 2013 : la domotique. Avec les nouveaux systèmes présentés au CES, vous pourrez gérer à distance le remplissage de votre réfrigérateur, fermer une porte, régler le chauffage et même nettoyer les vitres.

Coup de cœur - Les objets connectés

Un « objet connecté » est un objet connecté à Internet. Cet objet est constamment mis à jour. On interagit avec lui grâce à des supports ergonomiques comme les Smartphones, les tablettes, les PCs et les téléviseurs connectés. Cela permet un accès contextuel aux données.

20130215_fourch-electro.jpgLe salon de toutes les curiosités

Ainsi, le CES n’est plus uniquement le salon de l’EGP, il devient, de plus en plus, le salon des curiosité diverses et variées. En témoignent la fourchette électronique de Hapilabs créée par Jacques Lépine qui réduit le nombre de coups de fourchette jusqu’au Flower Power de Parrot qui mesure l’ensoleillement, l’humidité et la température des plantes.

 

 

Bref, vous l’avez compris,  les objets connectés sont les nouvelles stars du CES 2013.

Vive la santé

Les objets connectés se créent un marché, dans le domaine de la santé, du bien être, du sport… Les objets connectés autour du sport nous ont particulièrement interpellé. Ils constituent sans nul doute, l’un des marchés porteur de demain. Ils se font appeler activity tracker ou quantified self comme le nouveau bracelet de chez Fitbit, le Flex, qui vient concurrencer le Jawbone Up et le Nike FuelBand.


20130215_nike-fuelband.jpgNike est l’un des premiers à développer ce type d’objet (mais nous en avons déjà vu à Berlin, chez Beurer entre autres) avec la gamme Nike+ et plus particulièrement avec le Nike FuelBand. Le principe de ce bracelet est de mesurer l’activité d’une personne durant une journée. Cela va du nombre de pas effectués au nombre de calories brulées en restant connecté à son Smartphone ou son ordinateur afin d’obtenir un suivi personnalisé.

 

 

 


20130215_nike-fuelmissions.jpgNike a été encore plus loin en créant NikeFuel Missions, un univers entier sous la forme du premier jeu digital basé sur les mouvements et la pratique sportive. Ils lancent une initiative intelligente en organisant le projet collaboratif Nike+ Accelerator. Nike conserve ainsi une avance sur la nouvelle concurrence : Jawbone Up, Fitbit et autres. De mars à juin 2013, dix entreprises s'installeront à Portland, dans l'Oregon pour créer et intégrer de nouvelles technologies et fonctionnalités à la plateforme Nike+. Chaque participant recevra 20.000 $, l'accès à Nike+, un kit de développement SDK et un espace bureau pour travailler. Comme Apple l'a très bien montré avec son écosystème d’applications, Nike s’appuie sur des idées de personnes en dehors de la sphère Nike - une clé essentielle pour des produits de meilleures qualités. Par la présentation de ces nouveaux produits au CES 2013, la marque souligne l'importance du segment remise en forme / santé pour elle, mais aussi pour d'autres fabricants de produits électroniques.

20130215_drone-parrot.jpgLes drones

Prenons un peu de hauteur maintenant avec les drones, qu’on risque de plus en plus de voir voler au-dessus de nos têtes. “Notre drone est un hélicoptère que vous contrôlez avec votre téléphone ou votre tablette, sous iOS ou Android”, explique Julien Galou de chez Parrot. “Vous branchez le wifi, vous téléchargez l’application gratuite et vous dirigez le drone en penchant l‘écran dans une direction ou une autre” Sur le drone, il y aussi une caméra embarquée qui permet de filmer vos exploits de pilote. Mais attention, si l’appareil quitte la zone couverte par le wifi, vous risquez de perdre les commandes. Et là, c’est le crash.

 


20130215_flower-power.jpgLe Bluetooth dans le jardin

Et pour finir, revenons sur terre. Petite touche de verdure avec un appareil qui va vous aider à entretenir votre jardin. Qui a dit que la technologie n’aimait pas la nature ? “Le Flower Power de Parrot est un capteur pour plantes Bluetooth basse consommation”, souligne Peter George de chez Parrot. “Il stocke des données : lumière, ensoleillement, température, humidité, composition chimique du sol. Et il fait les relevés toutes les 15 minutes”. Toutes ces informations sont traitées par une application, qui vous indique la marche à suivre pour prendre soin de vos fleurs et de vos arbustes. A condition de ne pas être trop empoté.

20130215_toyota-driverless.jpgEn voiture…

Au CES de Las Vegas, il y aussi des voitures. Mais pas n’importe quelles voitures. Avec des modèles bardés de caméras, c’est peut-être bientôt la technologie qui va prendre votre place au volant. “C’est inéluctable, un jour il y aura des véhicules sans conducteur”, se réjouit Jim Pisz de chez Toyota. “Mais pour l’instant, soyons réalistes, il s’agit davantage de donner plus d’autonomie à la voiture”.
En résumé, devant l’écroulement de la rentabilité des marchés traditionnels, les acteurs sont à la recherche de toutes les diversifications. Mais attention, ce n’est pas par manque d’innovation que le marché de l’EGP a perdu sa superbe, mais bien pas la guerre inutile et acharnée que ce sont livrés les constructeurs qui a eu pour effet de tuer dans l’œuf la rentabilité de toutes les innovations. Attention donc que les mêmes causes ne reproduisent pas les mêmes effets.

Rendez-vous en septembre à l’IFA pour connaître la suite de l’histoire !