Imprimer

Etude recommerce : Le reconditionnement dans les starting-blocks

Écrit par Jeffrey Bevilacqua le 2 août 2018. Rubrique Distribution

 20180802 recommerce

Acteur important du reconditionnement de téléphone, Recommerce a conduit une étude afin de mesurer l’engouement des smartphones d’occasion, en France.

Aujourd’hui, un smartphone haut de gamme coûte plus de 500 euros. Pour éviter de payer le prix fort, certains Français privilégient l’achat d’un téléphone d’occasion. C’est le cas pour 27 % d’entre eux et 33 % des 16-34 ans. Parti de ce constat, Recommerce reconditionne des téléphones, depuis 2009. L’entreprise française propose ainsi une large gamme de smartphones reconditionnés, testés, nettoyés, réinitialisés et garantis 12 mois. Pour continuer de performer sur le marché de la seconde vie pour smartphone, Recommerce a, avec Kantar TNS, mené une enquête pour rendre compte de l’état du marché du téléphone d’occasion, en France.

“Un gros intérêt est en train de naitre”

Le marché du téléphone en France est toujours très porteur. 37 % des interrogés ont changé de mobile au cours des 12 derniers mois (45 % des 16-34 ans), et 25 % ont l’intention de changer de téléphone dans les 6 prochains mois. Le roulement des téléphones en France est donc permanent, mais que faire des anciens téléphones ? Soit les conserver « au cas où », soit les revendre. Cette dernière option est choisie par 20 % des Français qui ont changé de mobile au cours des 12 derniers mois. La moitié d’entre eux ont d’ailleurs revendu leurs anciens téléphones à des professionnels. « Un gros intérêt est en train de naitre », affirme Patrick Richard, Directeur marketing et commercial chez Recommerce. « Notre pratique n’est pas encore complètement développée, mais ce développement passe par les professionnels ». Pourtant, 71 % des Français ont affirmé être intéressés par la revente d’un mobile à un professionnel. Celle-ci présente plusieurs avantages, notamment un impact réduit sur l’environnement (essentiel pour 38 % des individus sondés), le paiement immédiat (pour 36 %) et le prix réduit du nouveau mobile (pour 33 %).
Pour reprendre ou revendre un téléphone, plusieurs solutions s’offrent aux consommateurs. Un tiers d’entre eux privilégient internet pour sa rapidité. 32 % font confiance aux points de vente des professionnels pour la relation privilégiée et pour le paiement immédiat. « Les consommateurs souhaitent s’adresser aux professionnels et ces derniers s’impliquent. Par exemple, Samsung propose des réductions à l’achat si l’acheteur ramène un ancien téléphone », démontre Patrick Richard. Encore une fois, pour acheter un téléphone reconditionné, les sondés font confiance aux professionnels. En effet, 45 % des Français souhaitent acheter dans une boutique spécialisée, 42 % dans une boutique opérateur et 36 % sur un site internet spécialisé.

Un marché “dans l’air du temps”

9 Français sur 10 jugent important que leur opérateur téléphonique propose des solutions pour racheter des mobiles. « Nous sommes dans l’air du temps. Les modes de consommation se sont transformés. L’économie n’est plus possessive, c’est désormais l’heure de la location, de la revente ou du leasing », déclare Patrick Richard. Leader des smartphones reconditionnés, Recommerce a levé 50 millions d’euros de fonds et a signé un partenariat avec Extenso Telecom afin d’affirmer sa suprématie, dans un marché qui gravit marche par marche. l