20190107 welcome
Imprimer

Les géants de l'électroménager condamnés

le 7 décembre 2018.

Électroménager et respect de la loi ne semblent pas vraiment faire bon ménage. C'est du moins ce qu'a constaté l'Autorité de la concurrence, qui sanctionne six fabricants d'électroménager (BSH, Candy Hoover, Eberhardt Frères, Electrolux, Indesit et Whirlpool), à qui elle reproche de s'être concertés - à deux reprises - et s'être entendus, il y a 10 ans, sur des hausses de prix ; de 20 euros pour les produits dont le prix de vente conseillé est inférieur à 200 euros, de 30 euros pour les produits dont le prix de vente conseillé se situe entre 200 et 400 euros, et de 50 euros pour les produits dont le prix de vente conseillé est supérieur à 400 euros. Cette entente aurait été organisée secrètement, en marge des réunions du GIFAM. Une pratique condamnable puisqu'elle aurait freiné une tendance globale à la baisse des prix, dans le secteur ; bien que les répercutions aient été atténuées, d'une part, par le pouvoir de négociation des distributeurs et, d'autre part, par une certaine montée en puissance de la concurrence asiatique. La sanction s'élève à 189 millions d'euros pour l'ensemble des intéressés, soit 23 millions d'euros pour BSH, 15 millions d'euros pour Candy Hoover, 1 million d'euros pour Eberhardt Frères, 48 millions d'euros pour Electrolux, 46 millions d'euros pour Indesit et 56 millions d'euros pour Whirlpool. Reste à voir l'impact (si impact il y a) que ces sanctions auront sur l'ensemble du marché...

20181210 aod1