20190711 interieurlyfestyle
Imprimer

La lutte contre le gaspillage continue

Écrit par Juliette Vignaud le 6 août 2019.

20190706 we fixFnac Darty continue sa croisade contre l’obsolescence programmée et le gaspillage avec la mise en ligne de son deuxième “Baromètre du SAV”. Cette nouvelle étude a pour objectif de mieux informer les consommateurs sur la durée de vie de leurs équipements, et de mieux les orienter vers un choix durable.

Pour la deuxième fois, Fnac Darty a publié son “Baromètre du SAV”. Cette étude, née en juin dernier, a été menée de concert avec les équipes d’Harris Interactive et en partenariat avec l’ADEME, Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie. Comme la précédente, cette nouvelle étude a pour objectif principal de lutter contre l’obsolescence programmée.
15 catégories de produits ont donc été considérées et analysées – parmi trois grandes familles de produits, gros électroménager, petit électroménager, et communication et multimédia – selon trois sources d’informations. En effet, en plus d’une enquête post-achat menée auprès de 26 177 clients Darty (France) et 7 455 clients Vanden Borre (Belgique), le baromètre s’est également appuyé sur l’analyse de 559 297 interventions du SAV de Darty de l’année passée ainsi que sur des renseignements fournis par les marques. Cette deuxième publication du baromètre devient alors plus européenne, en intégrant la durée d’usage des produits de la Belgique.
Ainsi, en répondant à des questions telles que : « quelles sont les raisons d’achat d’un nouvel équipement ? » ; « sur quels types de dysfonctionnements le SAV Darty intervient-il ? » ; ou encore “quelle est la disponibilité des pièces détachées selon les catégories d’appareils ?”, le baromètre a permis au groupe d’établir un classement des marques les plus fiables, pendant les deux années suivant l’achat, en 2019. Par exemple, pour les aspirateurs balais, les trois marques du podium de fiabilité sont Proline, Electrolux et Dyson.

La réparation : un enjeu majeur

En plus d’établir un podium de fiabilité, le baromètre du SAV, couplé à une étude sur la perception de la réparation des produits par les consommateurs, permet de tirer certains enseignements, nécessaires pour les marques afin d’agir en faveur d’une consommation plus responsable. En effet, les Français ont une meilleure perception de la réparabilité : 81 % en 2019, contre 74 % en 2014. De plus, les équipements tombent de moins en moins en panne, avec une baisse de 15 % par rapport à 2014. La réparation reste tout de même un enjeu majeur car, aujourd’hui, 59 % des achats sont consécutifs à une panne, avec un pic à 72 % pour les lave-vaisselles.
La principale raison de la réticence des Français, face à la réparation, est le coût engendré. En effet, la moitié d’entre eux considèrent qu’une réparation est intéressante si son prix est inférieur à 25 % du produit neuf. Ils sont même 91 % à estimer qu’ils feraient davantage appel à la réparation si le coût était moins élevé. Enfin, 86 % considèrent qu’ils ont besoin d’une meilleure visibilité des réparateurs et plus d’informations sur les pièces détachées. En effet, les produits de petit électroménager comme la centrale vapeur ou le robot multifonction sont les plus échangés (respectivement pour 30 % et 25 % des pannes). Cela est directement lié au manque de disponibilité des pièces détachées de certaines marques, l’élément déterminant de la réparabilité des produits.
L’un des enseignements majeurs du baromètre concerne les aspirateurs balais, qui viennent d’intégrer l’étude. Les données comparées avec celles des aspirateurs-traineaux démontrent un taux de panne 4 fois supérieur et une durée de vie moyenne 20 % plus courte.     

L’accompagnement dans un choix durable

La publication du baromètre était aussi l’occasion, pour le groupe, de renforcer son engagement en faveur de la durabilité des produits, pour contribuer à une économie circulaire. Fnac Darty encourage la réparation des produits, plutôt que l’acte d’acheter des succédanés. De ce fait, un label a été créé, sous le nom de “Le Choix Durable par Darty”. Grâce à ce label, les consommateurs pourront identifier facilement, en magasin et sur le site internet, les produits les plus durables de leur catégorie. Les trois premiers produits à avoir obtenu ce label, dans la catégorie Lave-Linge Frontal, sont les lave-linges hublot WAN28200FF de Bosch, le WM14T419FF de Siemens et le Beko DWTV6621XWOW. Les autres catégories du Gros Electroménager seront progressivement dotées de ce label, d’ici la fin de l’année.

L’indice de réparabilité étendu aux smartphones

Il y a un an, également, le groupe Fnac Darty avait lancé son indice de réparabilité sur les ordinateurs portables. Cet indice évalue les biens en fonction de la documentation fournie, de leur modularité et de l’accessibilité de leurs composants, de la facilité d’accès aux pièces détachées, et de la facilité à y réinstaller les logiciels. 60 références d’ordinateurs ont été analysées et notées par le Labo Fnac, avec des notes allant de 2 à 6,9. La moyenne s’établit à 4,7. Suite à cette première expérience, le groupe a voulu élargir cet indice aux smartphones, en partenariat avec WeFix – leader français de la réparation express de smartphones dont Fnac Darty a fait l’acquisition l’année dernière. Par ailleurs, l’indice de réparabilité influencerait l’achat de 84 % des Français.
Même s’il y reste encore du chemin à parcourir, ce deuxième baromètre du SAV permet de positiver sur l’avenir de la réparabilité. En informant mieux les consommateurs et en continuant à encourager la réparation, les produits seront de meilleure qualité, l’économie circulaire sera favorisée et le gaspillage pourra diminuer. Ainsi, afin de mettre en avant les innovations des constructeurs et de tous les acteurs du marché en faveur de l’allongement de la durée de vie, le groupe Fnac Darty a décidé de créer un Prix de l’Innovation Durable. 5 catégories ont été déterminées pour couvrir l’ensemble du spectre des acteurs et de la diversité des produits : Gros Electroménager, Petit Electroménager, Multimédia, une catégorie “Métiers” et une catégorie “Information Consommateurs”. Ce prix sera décerné dans le courant de l’année 2019.