20170602 son image
Imprimer

Sondage Opinionway : Quelle symbiose entre la marque et le consommateur ?

le 28 septembre 2016.

20160927 opinionway MICHEAUL’institut de sondage Opinionway s’est interrogé sur la relation qu’entretiennent les marques avec le consommateur. Existe-t-il une symbiose entre les deux ? Si oui, comment l’atteindre ? Du 27 au 28 avril, l’organisme a mené une enquête auprès d’un échantillon de 1 010 personnes âgées de plus de 18 ans, selon la méthode communément utilisée des quotas. Décryptage !

Comment consomme-t-on ? Quand ? Et sur quels supports ? Trois questions auxquelles Opinionway a répondu. « Nous constatons que par rapport à il y a dix ans, le temps passé à consommer sur internet a augmenté, 39 % de personnes interrogées en plus le reconnaissent. Et parmi ces personnes nous notons une progression des plus de 50 ans, et des plus hauts revenus. Le tiers de ces personnes consacrent un temps d’achats sur le lieu de travail », explique Frédéric Micheau de l’institut Opinionway.

Les nouvelles habitudes d’achat

Le e-commerce a complètement chamboulé les habitudes de consommation, puisque 80 % des Français déclarent avoir transformé un instant de détente, en instant d’achat. Les moments dédiés à d’autres occupations ont fatalement été impactés. Trois activités déclinent. 43 % des personnes interrogées prétendent consacrer moins de temps à la lecture qu’il y a dix ans, parmi lesquelles 52 % des moins de 35 ans. « Nous imputons cette baisse à la digitalisation des supports qui se fait au détriment d’autres pratiques, explique Frédéric Micheau. Et 38 % disent rencontrer moins leurs amis qu’en 2006. La croissance des réseaux sociaux que sont Facebook ou Tweeter a remplacé le besoin de se voir, puisque le lien n’est jamais vraiment rompu, et les nouvelles s’échangent par interfaces digitales ». Un peu moins de la moitié des Français estiment passer moins de temps à faire les boutiques que par le passé, et près de 53 % des femmes disent ne plus les faire du tout. Cette donnée étaye les craintes des commerçants, toujours inquiets de voir le commerce sur internet croitre. Le shopping se réinvente, et investit des espaces nouveaux dans la journée.
Le soir est particulièrement plébiscité par les Français. C’est là qu’ils consomment le plus. En effet, 49 % d’entre eux déclarent passer du temps à des achats en ligne, le soir juste avant de se coucher. 24 % le font pendant les pauses déjeuner, comme pendant la coupure publicitaire à la télévision. Le e-commerce envahit des instants de la journée qui jusque-là n’étaient pas dédiés aux achats : lors d’un rendez-vous (11 %), dans les transports en commun (8 %), et chez le coiffeur (6 %). La grande majorité des personnes qui mettent à profit ces moments pour acheter sont jeunes, puisque 86 % d’entre eux ont moins de 35 ans. « D’un point de vue général, un consommateur sur deux réclame une extension des horaires pour pouvoir consommer. Huit jeunes sur dix âgés de moins de trente-cinq ans veulent quant à eux consommer à toute heure. Sans aucune entrave. Et 46 % d’entre eux souhaitent consommer n’importe où. Les CSP + et les moins de trente-cinq sont les plus motivés », précise l’analyste de chez Opinionway. Les restrictions temporelles et géographiques à la consommation s’amenuisent à mesure que le e-commerce prend de plus en plus de place dans la vie des Français.