Imprimer

Foire de Paris 2018 : Une offre qui donne envie !

Écrit par Sabrina Alves le 5 avril 2018. Rubrique France

20180405 Foire de Parris

Carine Préterre Directrice du salon, Sylvie Adigard, chroniqueuse déco de Télématin (TF1), Stéphane Marie et Carole Tolila présentateurs de l’émission Silence, ça pousse ! (France 5), Nathalie Rozborski, directrice du bureau des tendances Nelly Rodi et Pierre Barbe, Directeur de communication Comexposium.


Alors que l’édition 2017 a battu son plein,  la Foire de Paris souhaite développer son offre pour 2018. L’objectif ? Faire du premier salon grand public d’Europe pour la maison, une expérience unique ! Explications avec Carine Préterre, Directrice de l’évènement.

Afin de conserver une dynamique auprès de ses clients, la Foire de Paris a su revisiter son offre au fil des années. Avec le changement de politique de la Foire d’Automne - connue aujourd’hui sous le nom de Foire de Paris Hors-Série-Maison - Foire de Paris s’affirme désormais comme une véritable marque, qui met sous le feu des projecteurs, l’univers de la maison. Pour la Foire de Paris 2018, qui aura lieu du 27 avril au 8 mai prochain, Carine Préterre et son équipe ne comptent pas s’arrêter là ! L’offre proposée cette année est plus que prometteuse !

Le végétal, précurseur d’une nouvelle ère !

Ce qu’il faut savoir, c’est que la Foire de Paris est un multispécialiste qui amène des solutions très spécialisées sur l’univers de l’habitat, de la déco, de la beauté, du bien-être ou encore du loisir. De ce fait, nous essayons d’affiner les types d’offres que nous proposons. Cette année, le développement du salon se fait en plusieurs points. A commencer par le végétal. Pourquoi ? Parce qu’il s’inscrit dans la tendance actuelle, et qu’il est porteur d’idées nouvelles. Le Village Déco va, par exemple, se focaliser sur le Made in Paris. Nous souhaitons montrer que nous pouvons aller au-delà du Made In France. Nous avons tendance à l’oublier, mais beaucoup de choses sont fabriquées à Paris. L’idée est de mettre en avant ces initiatives, dans l’univers de la décoration, du food, des makers (culture contemporaine qui fait partie du Do It Yourself, tournée vers la technologie, NDLR), ou encore de la maroquinerie. En tant que Foire de Paris, nous avons une réelle légitimité sur le sujet. Nous nous devons de donner du sens au Made in Paris. Nous souhaitons également démocratiser la végétalisation au sein des petits espaces urbains comme les appartements, les studios, ou encore un simple balcon. Le végétal est souvent associé au outdoor, or, aujourd’hui, il peut également être rattaché au indoor. Parmi les tendances que nous avons analysées, il y a de plus en plus, une volonté d’aménager un potager sur son balcon, de faire pousser des herbes aromatiques dans sa cuisine ou encore de décorer son appartement en végétal. Ensuite, au niveau du outdoor, nous avons établi un partenariat qui nous tient beaucoup à cœur, avec l’association Women’s Garden Executive Club. Il y a cinq ans, les femmes qui jardinaient devaient utiliser des outils et des habits d’hommes, car il n’existait aucun sécateur ou aucune paire de bottes adaptés aux femmes. Aujourd’hui, tout cela existe ! Malheureusement, le grand public n’en est pas encore suffisamment informé. La Foire de Paris a donc un vrai rôle à jouer dans la démocratisation des outils et des vêtements de jardinage pour femmes.
Plusieurs personnalités vont nous aider à déployer le végétal, à travers une prise de parole : Stéphane Marie et Carole Tolila, qui sont les deux présentateurs de l’émission emblématique Silence, ça pousse ! seront les deux ambassadeurs de cette 114e édition. Stéphane Marie est très apprécié par les téléspectateurs de France 5. Carole Tolila a quant à elle, une approche digitale très intéressante. Elle vient compléter le DIY (Do It Yourself, ou faire soi-même). Puis Sylvie Adigard, Chroniqueuse déco de Télématin et Nathalie Rozborski, Directrice du bureau des tendances Nelly Rodi.

Vivre une expérience innovante

Aujourd’hui, la révolution digitale a changé la manière de faire de l’évènementiel. Elle a enterré le salon traditionnel : Foire de Paris en est la preuve ! Désormais, le plus grand salon d’Europe pour la Maison, offre une expérience forte aux visiteurs. Pourquoi ? Parce que les visiteurs n’attendent plus seulement un retour sur investissement, mais aussi un “return on motion” (retour sur le mouvement), avec trois axes majeurs : une digitalisation, de la théâtralisation, et des innovations. En matière de digital, nous avons une présence à l’année, au travers des réseaux sociaux. Pour la partie théâtralisation, l’animation sera au cœur de l’édition 2018. Grâce à notre partenariat avec Leroy-Merlin, nous avons créé une vraie innovation : sur les douze jours du salon, les visiteurs pourront rénover une maison grandeur nature. Dès le premier jour, près de 100 ateliers de bricolage (décollage de parquet, pose de papier peint, ponçage, pose de laine de verre, décollage de parquet, plomberie, etc.) seront accessibles aux visiteurs. Pour y participer, il suffira de s’inscrire sur internet, ou directement sur place. Les objectifs de ce projet ? Mettre en avant tous les métiers de la rénovation, apporter de la connaissance et des conseils aux visiteurs qui souhaitent rénover leur maison, mais surtout, créer un perpétuel mouvement pendant l’intégralité de l’évènement. Ainsi, entre le premier et le dernier jour de la Foire de Paris, les visiteurs verront une véritable évolution. Pour ceux qui ne souhaitent pas participer aux ateliers, nous allons mettre en place plusieurs écrans de diffusion.
En termes d’innovation, nous avons décidé de mettre en lumière les objets connectés, grâce à la création d’un nouveau Grand Prix de l’Innovation (GPI). Dorénavant, le GPI comprendra le traditionnel Grand Prix de l’Innovation Foire de Paris - Catégorie Electroménager, et le Grand Prix de l’Innovation Foire de Paris/Prix Allianz - Catégorie Smart-Home et Connecté, qui récompense les objets connectés pour la maison. Les remises de prix auront lieu le premier jour du salon.
La Foire de Paris tient également un engagement fort dans le soutien de la nouvelle économie des start-ups. En effet, lorsque nous avons pour mission de faire découvrir les dernières nouveautés à nos visiteurs, nous nous devons de soutenir un système qui est au cœur de la société actuelle. Depuis plus de deux ans, nous avons un partenariat avec les Premières (anciennement Pionnières), qui est le premier réseau d’incubation dédié aux entrepreneurs et aux équipes mixtes innovantes. Grâce à ce partenariat, nous avons lancé, en février dernier, un concours de start-ups où 12 start-ups remportent le droit de venir exposer gratuitement, pendant tout le salon. L’objectif de cette initiative est de mettre en avant la création d’entreprise, de donner la possibilité aux gagnants de tester leur marché, et de rencontrer leurs futurs clients. Une remise de prix est prévue le 4 avril prochain.

Cap sur les pros !

L’autre nouveauté pour la prochaine édition, est de proposer un service pour les prosumers (catégorie de visiteurs professionnels dont le comportement d’achat est plus individualisé et souple que celui d’une centrale). Depuis plusieurs années, cette idée nous trottait dans la tête. En effet, depuis plusieurs années, les exposants viennent nous demander d’étendre notre visitorat aux professionnels. D’une part, parce qu’ils manifestent un réel besoin, d’autre part, parce qu’ils ont eu une ou plusieurs success-stories : nombreux de nos exposants, nous ont confiés avoir réussi à vendre une partie de leur marchandise à des visiteurs professionnels. Il n’y a qu’à voir le nombre de visiteurs de l’an dernier (7850 visiteurs) pour comprendre que le salon attire un visitorat de plus en plus large ! De ce fait, nous avons décidé de restructurer notre parcours de visiteurs, en ajoutant une offre professionnelle. Parmi les services que contient cette offre, le prosumer à la possibilité d’avoir accès un statut privilégié, qui lui donne accès à une multitude de services (accès coupe-file à l’entrée du salon, vestiaire et parking gratuits, petit déjeuner offert avant l’ouverture du salon, accès à l’espace VIP, etc.), ou encore au Catalogue des Tendances 2018.•