Imprimer

Rachat de Joncoux Ménager, la famille Findis s’agrandit !

Écrit par Deborah Koslowski le 20 mars 2018. Rubrique Distributeurs

20180320 findis

Le leader français de la distribution de produits d’équipement de la maison à destination des magasins indépendants a officiellement acquis, en février 2018, le Groupe Joncoux Ménager. Une aubaine pour le groupe angevin qui poursuit ainsi sa stratégie d’expansion et consolide son activité sur le marché porteur des cuisinistes, en mettant un pied dans l’encastrable.

«Les actionnaires de cette entreprise familiale en croissance rentable ont choisi de vendre Joncoux Ménager à un groupe industriel du même métier susceptible d’accélérer son développement », a indiqué Frédéric Jumentier, Président du Groupe Findis (qui comprend les enseignes Extra, Blanc Brun, Proxi Confort et Domial). Présente sur le grand Ouest, le Nord et la région Rhône-Alpes, la compagnie rennaise fondée en 1919 sert une base solide de 4 000 clients et a réalisé, l’année passée, un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros, au travers de ses différentes plates-formes.
L’acquisition de cet acteur de référence en électroménager, qui s’adresse en priorité aux cuisinistes indépendants et commercialise toutes les familles de produits électroménagers des grandes marques avec une dominante dans les produits encastrables, permet aujourd’hui de porter le chiffre d’affaires de Findis à 340 millions d’euros. Le Groupe peut aussi, dès à présent, compter sur une équipe de 600 collaborateurs.

L’encastrable, un marché en plein essor

Une position de distributeur “B2B2C” (“business to business to consumer”, ndlr) de produits d’équipement de la maison renforcée, voilà ce que permet en outre le rachat du grossiste emblématique du Groupe Copra par le Groupe Findis, jusqu’alors spécialisé dans l’électroménager et le bricolage (depuis 2015, grâce à l’acquisition de Desamais). Une façon d’accélérer son développement sur le segment des cuisinistes, actuellement porté par l’essor de l’encastrable. Ce dernier critère est d’ailleurs le véritable fer de lance de la société rennaise qu’il a acquise.
Les produits encastrables ? Ce sont les produits électroménagers qui prennent place à l’intérieur d’une niche prévue à cet effet, tout en étant assortis au reste du mobilier de manière à être discrets, voire invisibles. A l’heure de la décoration d’intérieur épurée, zen, presque minimaliste, les cuisines deviennent des pièces synonymes de cocooning où il fait bon vivre et cuisiner, sans être dérangé par le moindre obstacle. Esthétisme et pratique, un duo gagnant qui explique pourquoi le marché de l’encastrable se montre aussi dynamique (+4,7 % en 2017). Il dispose même « d’un fort potentiel de croissance si l’on en juge par le taux de pénétration de l’encastrable en France (environ 60 %) comparé à celui prévalant chez nos voisins allemands (de l’ordre de 80 %) », détaille par ailleurs le Président de Findis, qui entend bien s’appuyer sur le savoir-faire et les équipes du fournisseur rennais pour poursuivre sa diversification.

Le commerce de proximité comme ADN

L’arrimage réussi de Joncoux Ménager ? Ce sont 25 % de parts de marché dans l’électroménager en plus pour l’enseigne portée par Frédéric Jumentier. Un rachat qui s’ancre dans la stratégie d’acquisitions ciblées de Findis visant à miser sur le commerce de proximité. « Tout comme Findis, Joncoux Ménager est soucieux de la proximité avec ses clients professionnels et de la qualité des services qui leur sont proposés, notamment en matière de disponibilité des produits et de présentation des équipements au sein de show-rooms. Il dispose également d’un réseau d’enseignes de cuisinistes remarquable », souligne en effet le Président du Groupe Findis.
Le n° 1 français de la distribution de produits d’équipement de la maison à destination des magasins indépendants est le partenaire privilégié de 750 marques à l’instar de Miele, Samsung, Brandt, Fagor, Supra, etc. Il réalise 80 % de son chiffre d’affaires en commercialisant 35 000 références issues de 3 pôles : Électroménager, Image & Son ; Entretien, Bricolage, Jardin ; Art De la Cuisine. Ces produits sont vendus au sein de commerces de proximité situés dans des villes de moins de 20 000 habitants.

Proximité et commerce multicanal

Pour le Groupe Findis, la “proximité” a un vrai sens social et commercial. Loin d’avoir les pieds dans le même sabot, le grossiste mise donc aussi sur le digital et souhaite faire bénéficier à sa nouvelle recrue « des bonnes pratiques et outils du Groupe, notamment dans le domaine digital où il excelle et investit en permanence. »
1000 magasins sous enseigne disposent déjà, entre autres, de leur propre site de e-commerce personnalisé et alimenté par les portails d’enseigne ou en direct, de leur propre page Facebook et d’une base de données qui leur est propre, pour l’envoi de newsletters… Une façon pour eux de rester connectés avec leurs clients, de répondre à toutes leurs questions et de les avertir du lancement de chaque nouveauté. Être présents physiquement et digitalement est d’ailleurs bénéfique pour ces commerces puisque les rencontres entre clients et marques sont facilitées.

Une alliance avec Concerto

En acquérant Joncoux Ménager, le Groupe Findis s’est emparé de l’un des fondateurs et adhérents du groupement de grossistes Concerto. Plutôt que d’être marginalisé par ce rachat, le défenseur des réseaux de distribution indépendants et de proximité s’est vu offrir une nouvelle perspective d’avenir. Un partenariat divisé en deux volets entre les deux groupes a effectivement vu le jour.
D’une part, Findis doit poursuivre l’exploitation des enseignes de Concerto, jadis animées par le Groupe Joncoux Ménager : Copra et Axtem, enseignes de magasins indépendants de produits Électroménager, Image&son ; Cuisinov, label électroménager pour les cuisinistes indépendants et Vulcéo, label pour les magasins indépendants de chauffage divisé (ce qui ajoute 300 commerces aux 1100 magasins indépendants qui opèrent déjà sous les enseignes et labels du Groupe Findis). D’autre part, une centrale de référencement commune a été créée : la “Centrale Proximité”. Cette dernière interviendra sur les familles de produits Blanc (pose libre et encastrable), Brun (Image & son), petit électroménager, chauffage divisé et sanitaire de cuisine. Elle représente un potentiel de plus de 300 millions d’euros d’achats auprès des grandes marques.•