20180227 houseware
Imprimer

6e édition de la convention BUT : BUT renforce son offre cuisine

Écrit par Sabrina Alves le 19 février 2018. Rubrique Distributeurs

20180219 BUT

Consolider son offre cuisine, par la mise en place de nouveaux dispositifs pour 2018, telle est l’ambition de BUT, l’enseigne de meubles français. Explications.

La 6e édition de la convention BUT Cuisine, s’est tenue le 6 novembre dernier, à l’Hôtel New York de Disneyland Paris. Cet évènement a permis de présenter en avant-première la collection cuisine 2018, mais aussi de faire découvrir les axes de développement de l’enseigne française. Après avoir été élue “Meilleur Cuisiniste 2017” par l’Institut Inma Stratmarketing et le site quisonlesmeilleures.com, « BUT souhaite continuer sur cette lancée en gagnant davantage en notoriété », comme l’explique Pascal Darbon, Chef du département Meuble Nuit et Cuisine.

Moderniser l’image de marque

Pour développer davantage la stratégie commerciale de l’enseigne, il a fallu retravailler son image : « Nous avons tendance à donner une fausse image à BUT Cuisine, celle d’une marque qui s’adresse aux plus de 45 ans, précise Pascal Darbon. Nous souhaitons donc renforcer notre cible vers une clientèle plus jeune, comme, par exemple, les primo-accédants ». Pour ce faire, l’enseigne de distribution a décidé de se démarquer auprès des jeunes, par le biais de la télé. Ainsi, depuis fin 2017, BUT propose 32 spots publicitaires de 15 secondes. « Les différents spots publicitaires sont diffusés par périodes, tout au long de l’année. Nous découvrons 10 secondes de comédie, et 5 secondes de pack-shop, l’idée étant de fidéliser le spectateur », conclut le Chef du département Meuble Nuit et Cuisine.

Aller droit au BUT

Auparavant, les magasins BUT étaient structurés en deux grandes parties : le monté et le kit. « Nous sommes arrivés à la conclusion qu’il ne servait à rien d’orienter le magasin en fonction du monté et du kit. Le client ne comprend pas forcément ce que cela veut dire. C’est du jargon professionnel », explique Maï Fraissinet, Cheffe du département Meuble Jour. C’est pourquoi le distributeur a décidé de restructurer ses magasins en fonction des styles de décoration du moment : le contemporain, la nature, le charme ou encore l’industriel.
Afin de proposer des services de meilleure qualité, BUT Cuisine oriente aussi sa stratégie sur la formation.
Désormais, chaque vendeur BUT sera formé à l’école interne de l’enseigne, le Campus Cuisine. « Les juniors suivent une formation de huit mois en alternance. Les employés qui ont déjà de l’expérience dans l’univers de la cuisine suivront, quant à eux, une formation de deux mois. L’objectif est d’optimiser l’accompagnement client sur le secteur de la cuisine et sur celui de l’électroménager », conclut Flavien Dhellemmes, Directeur Général d’Achat.•